Quand la science rejoint l’art

Dans le cadre de la Fête de la nature, la médiathèque propose une exposition où « la science de l’image et l’image de la science se confondent dans l’émotion ». Du microscopique au macroscopique, l’image, matière première du chercheur, en devient fantastique.

Le temps d’un regard, l’infiniment complexe, l’infiniment intime de la cellule, touche à l’essence de l’art.

De l’émotion à l’état moléculaire.

Exposition conçue par l’INSERM. Diffusée par l’espace des sciences.

Elle est visible aux horaires d’ouverture de la médiathèque.

Une sélection d’ouvrages sur le thème « Voir l’invisible » est également disponible. Il suffit de cliquer ici.
Publicités

La nouvelle au programme du club des lecteurs le 28 juin

Pour sa dernière séance de la saison, le club des lecteurs a choisi le genre littéraire de la nouvelle.
Pas toujours nettement définie on considérera qu’elle « est brève et peut généralement être lue en une seule séance de lecture. L’action est souvent réduite à un seul événement ».
Chacun est invité à lire le(s) texte(s) de son choix et à venir en parler.
Rendez-vous le jeudi 28 juin à partir de 20h30. L’entrée et libre et gratuite.
Cliquer ici pour accéder à une sélection de nouvelles disponibles à la médiathèque;

Le roman autobiographique : entre intimité et vérité

Le club des lecteurs a choisi de s’intéresser au roman autobiographique d’auteurs nés au 20è siècle. Avec ce genre littéraire, « le lecteur peut regarder au-dessus de l’épaule de l’écrivain, ou disons plutôt que l’écrivain lui permet de le croire ».

Il n’est pas toujours facile de démêler la vérité des faits dans l’écriture des romanciers. Cette question sera probablement au cœur des débats le jeudi 19 avril à partir de 20h30 à la médiathèque.

Pour sélectionner un ouvrage de la médiathèque cliquer ici.

Tricontine et les oiseaux

En avril, Tricontine profitera du cadre exceptionnel de l’exposition l’oiseau à deux becs pour raconter des histoires d’oiseaux.

Installée dans la salle Annie Brown, elle racontera l’origine des chants d’oiseaux, la couleur des plumes… Toutes sortes d’histoires qui évoquent aussi la vie des êtres humains.

Destiné aux enfants à partir de 4 ans le samedi 14 avril à 11h00.

Une exposition de gravures sur bois originales du 11 au 23 avril

« L’oiseau à deux becs » est un très ancien conte traditionnel de l’Inde, datant du VIème siècle.

Illustrée par Olivier Philipponneau, d’après une traduction du XIXème siècle, cette histoire parle de l’envie, la jalousie, la colère qui mettent parfois à mal les relations avec nos proches. Elle montre aussi les avantages que l’on peut trouver à choisir de se soutenir mutuellement dans les différentes circonstances de la vie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’originalité de cette exposition repose sur la technique employée par Olivier Philipponneau. Celui-ci nous présente un travail de gravure sur bois sobre, graphique et coloré. Avec les originaux de l’album mais aussi de nombreuses illustrations non publiées, il explique son processus de travail étape par étape, met en scène ses outils, nous partage ses recherches et ses nombreuses esquisses d’oiseaux à deux têtes!

Poésie et musique aux couleurs de l’Europe

La prochaine et 3ème édition de « Lecture et musique » aura lieu le mercredi 4 avril à 20h15.  Cette soirée sera aux couleurs européennes.
Comme les années précédentes, c’est une soirée participative. Si vous souhaitez lire un poème ou accompagner en musique un lecteur, nous vous invitons à vous manifester à la médiathèque quelques jours avant.
Vous pouvez choisir un pays ou un poète européen.
Des poèmes  déjà sélectionnés sont à votre disposition à la médiathèque ainsi que des recueils de poésie.
Il sera toujours possible d’improviser le soir-même !